Méthodologie agile- Définition et pratique de la méthodologie Agile- Marketing Pro

Bien que l’application de la gestion de projet ne soit pas nouvelle, l’avènement des « approches » ou philosophies de gestion de projet a permis d’améliorer considérablement la qualité des projets réalisés et le processus global de gestion de projet lui-même. Il est révolu le temps où une feuille de calcul Excel, des réunions de travail en cours (RTC) et une dépendance à l’égard des programmes Microsoft Office étaient des outils de gestion de projet informatiques suffisants.

Maintenant, nous avons l’embarras du choix avec un nombre croissant de méthodologies disponibles, pour maintenir même les projets les plus complexes, sur la bonne voie et dans les limites du budget tout en permettant des améliorations à apporter qui peuvent se trouver en dehors de la portée d’origine.
Mais quand il s’agit de choisir la bonne méthodologie de gestion de projet pour votre entreprise, il y a de nombreux facteurs qui entrent en jeu comme le type de travail que vous produisez et l’industrie que vous (ou votre client) appartenez. Aujourd’hui, nous voulons nous concentrer sur l’une de ces méthodes qui pour nous chez Makeen technologie a été essentielle dans la gestion réussie de nos projets technologiques : Il s’agit de Agile.


1-QUELLES SONT LES SPÉCIFICITÉS DE LA MÉTHODOLOGIE AGILE?

  • Réactivité
  • Flexibilité

En effet, un projet informatique est rarement touché par une seule personne. Du chef de projet qui supervise le flux de travail jusqu’au développeur back-end, une approche collaborative est essentielle et avec la collaboration, vient la communication ouverte et le partage d’idées. Une approche fixe et traditionnelle de gestion de projet repose sur la portée initiale à mettre en œuvre, le budget et le calendrier. Mais que se passe-t-il si une idée inattendue surgit et qui peut entraîner un produit plus réussi mais que le calendrier ou le budget ne le permet pas ? Le fluage de la portée s’installe (potentiellement pire) ou l’idée ne se distingue plus du tout.
À notre avis, les projets les plus réussis sont ceux qui sont réactifs et permettent le changement en cours de route et c’est là que réside la principale différence entre la méthodologie Agile et les méthodes plus conventionnelles de gestion de projet informatique.

2- COMMENT AGILE PERMET DE GÉRER LES PROJETS?

Pour expliquer davantage Agile, nous devons le comparer à une méthodologie traditionnelle de gestion de projet. prenons Waterfall, comme exemple.
Waterfall est un modèle linéaire de gestion de projet qui repose sur une phase à terminer en séquence avant qu’une autre puisse commencer. Alors que les délais peuvent être comptés et qu’il n y ait aucune surprise effrayante avec le coût, il y a rigidité dans cette approche. Les changements ne peuvent pas être facilement mis en œuvre et les projets à long terme peuvent avoir du mal à rester sur la bonne voie.
Agile, d’autre part, offre une plus grande flexibilité, ce qui le rend bien adapté aux projets en cours de nature complexe. Comme l’explique Agile Alliance, Agile est un terme global pour « un ensemble de cadres et de pratiques basés sur les valeurs et les principes exprimés dans le Manifeste pour le développement de logiciels Agile et les 12 principes qui le sous-tendent ». Il s’agit essentiellement d’une approche plus réaliste de la façon dont les projets comportant de nombreuses composantes devraient être gérés.

Les quatres valeurs qui sous-tendent Agile sont les suivantes :

  • Individus et interactions sur les processus et les outils
  • Produit fonctionnel sur la documentation complète
  • Collaboration client sur la négociation de contrats
  • Répondre au changement par rapport à la suite d’un plan


Il est important de noter que la méthodologie Agile ne suggère pas que tous les documents, contrats ou plans doivent être ignorés ou jetés à la poubelle; au contraire, l’accent d’un projet devrait être mis sur la collaboration, la flexibilité et la réactivité et lorsque ces valeurs sont respectées, les entreprises peuvent s’attendre à une productivité accrue et à une production de meilleure qualité.

3- QUELS SONT LES SYSTÈMES DE FONCTIONNEMENT AGILE?

Les valeurs ci-dessus et leurs principes associés constituent la base de la méthodologie Agile, mais pour être mis en œuvre avec succès, un cadre ou un système doit être mis en œuvre. Les trois options les plus utilisées sont les suivantes:

-Scrum (utilisé par Netflix, Adobe, Amazon et Apple)
Scrum fonctionne bien pour des projets complexes à grande échelle qui reposent sur plusieurs tâches à effectuer aussi rapidement et efficacement que possible. Les projets sont divisés en tâches gérables, ou « sprints », qui sont surveillés dans les Scrums (réunions) quotidiens. La régularité des Scrums permet une rétroaction et une collaboration continues, et comme chaque membre de l’équipe a des sprints clairement défini, Scrum favorise une culture de transparence. D’un autre côté, les inconvénients à prendre en compte sont une taille d’équipe optimale pour la faire fonctionner (minimum trois, maximum neuf/dix) et la nécessité pour un ou plusieurs membres de l’équipe d’avoir une bonne expérience pour fournir une rétroaction significative.

-Kanban (Utilisé par Zara, Spotify, Pixar et Toyota)
Les membres de l’équipe dans un environnement Kanban Agile parcourent le flux de travail d’un projet en temps réel via un tableau Kanban. Le tableau qui peut être aussi littéral qu’un tableau blanc ou un logiciel constitue la base du cadre Kanban, avec les éléments de travail associés à un projet et leur statut pouvant être visualisé d’un coup d’œil. Considéré comme un cadre idéal pour les entreprises novices en Agile, il est important de noter que Kanban court le risque de surcharger un projet de sorte que les membres de l’équipe peuvent encore avoir besoin d’un RTC (réunion de travail en cours) pour minimiser la confusion.

-Extreme Programming (XP) (Utilisé par IBM, Ford Motor)
Populaire parmi les développeurs de logiciels, XP permet aux équipes de produire des résultats de haute qualité tout en permettant la mise en oeuvre des changements clients tout au long du processus. Ceci est rendu possible grâce au niveau des tests effectués, à la fréquence des versions et à un canal de communication ouvert entre le client et le développeur. Alors que de nombreux programmeurs peuvent trouver l’idée du contact direct avec le client déconcertante, la méthodologie XP est fortement dépendante du respect mutuel pour que cela fonctionne et les réunions quotidiennes programmées devrait réduire la fréquence des demandes ad hoc.

4-POURQUOI CHOISIR AGILE?

Il n’existe pas des entreprises ou des cultures identiques alors, savoir si Agile convient à votre organisation ne peut être déterminé que par vous et vos parties prenantes. Mais pour vous guider dans votre prise de décision, plusieurs facteurs à prendre en considération sont les suivants :

  • À quoi ressemble la structure organisationnelle? permet-elle aux individus de travailler dans des équipes plus petites sans compter sur ceux qui occupent des postes de direction?
  • Les types de projets informatiques que vous produisez permettent-ils une collaboration tant en interne qu’en externe?
  • La culture de votre milieu de travail ou de votre équipe est-elle de nature flexible et les individus sont-ils ouverts au changement?
  • Agile et votre cadre choisi permettront-ils aux gens d’offrir le meilleur travail possible ?

CONCLUSION

Makeen est fier d’être un fournisseur de technologie avec un pipeline de projets en bonne santé et nous savons que, notre succès repose sur notre approche collaborative de notre travail. La méthodologie Agile est bien adapté aux types de projets que nous développons, à la culture d’entreprise Makeen et à ce titre, nous sommes un lieu de travail Agile depuis un certains temps avec Scrum notre cadre de choix. Les membres de l’équipe sont clairs sur leurs résultats, les stand up quotidiens gardent toutes l’équipe sur la même longueur d’onde et des démos de sprint réguliers permettent à nos clients de fournir des commentaires instantanées. Nous ne pouvons pas le noter suffisamment! Mais bien que nous connaissons son rôle pour nous, Agile ne peut ne pas convenir aux autres et il est donc important que les entreprises envisagent cette approche d’étude, entreprennent une diligence raisonnable appropriée avant de faire le saut.
Cet article est apparu à l’origine sur Makeen Technologies.

RECEVEZ NOS CONSEILS GRATUITS ICI

MERCI

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s